Programme limitatif de l’option facultative, session 2018

Le programme limitatif publié au bulletin officiel du 7 janvier 2016 doit se lire en complément des programmes de l’option facultative.

Imprimer logo imprimer

Le programme limitatif publié au bulletin officiel doit se lire en complément du programme de l’option facultative.

Le patrimoine, des Sept Merveilles du monde à la Liste du patrimoine mondial : patrimoines, représentations et mémoire du travail

Agricole ou maritime, artisanal ou industriel, scientifique ou scolaire, le {{travail humain}} a suscité nombre de {{représentations artistiques}} de toutes époques, mais aussi de {{sites}}, {{bâtiments}}, {{dispositifs}} et {{objets fonctionnels}} aujourd’hui conservés, protégés et valorisés en tant que patrimoine – voire, pour certains, au titre du patrimoine de l’humanité. Au plus près possible de l’établissement – et jusque dans l’établissement – l’observation de tels sites, bâtiments et outils, ainsi que des modalités de leur {{conservation}} et de leur {{valorisation}}, doit amener l’élève à prendre conscience de la valeur patrimoniale que recouvre un environnement quotidien, à réfléchir sur le {{statut}} d’un tel {{patrimoine}} par rapport à celui plus communément identifié comme artistique, mais aussi à comprendre le poids de mémoire que ce patrimoine véhicule : mémoire d’une {{activité humaine}} et d’une {{condition sociale}}, mais aussi de {{gestes}} dont certains se transmettent aujourd’hui encore depuis un passé lointain. L’élève s’interrogera sur le {{rapport à l’art}} qu’entretiennent le patrimoine et la mémoire du {{travail}} : que ce soit dans le {{vocabulaire formel ou ornemental}} – qui ne cesse de chercher une réponse à l’antique question du lien entre {{beau et utile}} – ou comme {{source d’inspiration}} pour les artistes. Les {{services régionaux de l’inventaire}}, les {{conservations régionales des monuments historiques}} et les services locaux en charge du {{patrimoine}} sont des partenaires précieux pour que l’étude ait une dimension concrète. La visite de {{musées ethnographiques}} et d’{{écomusées}}, la rencontre d’{{artisans}} qui perpétuent les {{gestes}} et les {{outils}} ancestraux, l’expérience d’{{artistes}} qui investissent des sujets ou des lieux liés à la question, sont éminemment souhaitables.

Création artistique et pratiques culturelles dans le monde, de 1939 à nos jours : Scénographier l’art

La {{scénographie}} apparaît aujourd’hui comme un concept incontournable, et qui ne se circonscrit plus à l’espace scénique proprement dit : bien au contraire, l’art, quel qu’il soit et dans ses plus diverses manifestations, ne se présente guère à son public, désormais, que « scénographié ». L’étude de ce concept passera donc par des {{rencontres}}, entre autres, de professionnels de la scène, des musées, de l’urbanisme, de l’événementiel et du marché de l’art. Elle s’articulera autour de {{trois problématiques}} : -* {{la scénographie, un art de l’interprétation ?}} -* {{muséographie et scénographie}} ; -* {{la scénographie de l’œuvre d’art dans l’espace public}}.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.87
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2